Face à l’accélération du nombre de foyers d’influenza aviaire confirmés dans la région Pays de la Loire depuis une semaine, principalement en Vendée et dans les Deux-Sèvres, le ministère de l’agriculture décide d’actualiser la stratégie de lutte mise en œuvre. Il s’agit de prévenir un emballement de la situation en prenant des mesures renforcées.

À la date du 1er décembre, 91 foyers en élevage, dont 37 en Vendée et dans les Deux-Sèvres, ont été confirmés depuis le 1er août dernier.
La période de migrations est à son pic et la densité d’animaux dans les élevages est importante, à l’approche des fêtes de fin d’année. Compte tenu de l’aggravation de la situation dans ces deux départements avec l’apparition de plusieurs foyers en zones à risque de diffusion (ZRD), c’est-à-dire à forte densité de volailles, il convient d’adapter la stratégie de lutte.

Après concertation avec les organisations professionnelles représentant les filières volailles, il a été décidé de renforcer les mesures de lutte à mettre en œuvre dans la région Pays de la Loire et le département des Deux-Sèvres. Des mesures de protection spécifiques avaient déjà été prises mi-octobre dans les régions Bretagne et Pays de la Loire, avec notamment des abattages préventifs autour des foyers et la réalisation de tests avant mouvement pour les palmipèdes.

Les mesures de lutte déjà en vigueur autour des foyers sont maintenues. S’y ajoutent :

  • la mise en place d’une zone réglementée supplémentaire de 10 à 20 km autour des foyers en ZRD : l’objectif est de dé-densifier très rapidement par une réforme anticipée des lots valorisables de palmipèdes et de dindes. Ces abattages préventifs doivent être fait au plus tard le 19 décembre 2022. Des restrictions dans les mises en place sont prévues : interdiction de mises en place de palmipèdes et dindes, sauf pour les stades futurs reproducteurs et reproducteurs.
  • la mise en place d’une zone tampon large de 50km en ZRD : l’objectif est d’abaisser la densité dans la ZRD à moyen terme en interdisant les mises en place des palmipèdes et dindes et en imposant un allongement des vides sanitaires pour les poulets et poules pondeuses.

Le ministère appelle tous les acteurs des filières volailles sur le territoire national à rester vigilants et à l’application la plus stricte des mesures de biosécurité pour empêcher le virus d’entrer dans les élevages via la faune sauvage et les activités humaines et éviter sa diffusion entre élevages.
Les mêmes recommandations s’adressent aux particuliers détenteurs d’oiseaux de basse-cour et d’ornement.

Détail des mesures et des communes dans l'Instruction technique du 06/12/2022

Source : Ministère agriculture

Agenda

Février 2024
L Ma Me J V S D
1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29
Réunion de section - BELABRE
mardi 27 février 2024
10:45 - 13:00

Formation éleveur infirmier bovins
mercredi 28 février 2024
Toute la journée

Réunion de section - Cuzion
jeudi 29 février 2024
10:45 - 13:00

Réunion de section - VALENCAY
vendredi 01 mars 2024
10:45 - 13:00

Réunion de section - Lingé
lundi 04 mars 2024
10:45 - 13:00

Réunion de section - AIGURANDE
mardi 05 mars 2024
10:45 - 13:00

Formation éleveur infirmier bovins
mercredi 13 mars 2024
Toute la journée

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.