Descriptif de la maladie

Signes cliniques

Il s'agit d'une maladie infectieuse virale due au BHV-1 (herpès virus bovin de type 1), non transmissible à l'Homme. La forme la plus fréquente de l’IBR est la forme subclinique, c’est-à-dire quasiment sans symptômes.

 

Parmi les formes cliniques, la plus fréquente est la forme respiratoire.

Elle apparaît 2 à 4 jours après l’infection de l’animal. Celui-ci présente alors une fièvre importante, un abattement et un écoulement nasal séreux puis mucopurulent. Il peut aussi y avoir des ulcères de la muqueuse nasale et des surinfections bactériennes.

Les symptômes sont parfois semblables à ceux d’une pneumonie.

En l’absence de complications, la disparition des signes cliniques intervient généralement 15 jours après l’infection

 

L’IBR peut aussi présenter d’autres symptômes

  • avortements entre le 5ème et le 8ème mois de gestation
  • encéphalites chez les veaux de moins de 6 mois
  • vulvovaginites avec contagion sexuelles (cas rares)

 

Contamination et virulence

Les sécrétions les plus contagieuses chez le bovin infecté sont les sécrétions respiratoires (mucus nasal, en cas d'infection respiratoire), oculaires et génitales. La contamination s'effectue ainsi principalement par contact de "mufle à mufle", jetage nasal, et le sperme lors de la saillie.

A la suite d'une infection l'animal s'immunise, les symptômes disparaissent et l'excrétion virale est arrêtée (sauf souches très virulentes). Cependant, il peut y avoir à nouveau excrétion virale lors de situations stressantes pour l’animal, car le virus persiste dans les ganglions. L'animal peut alors devenir contagieux à nouveau, sans pour autant manifester les symptômes précédemment énoncés (l'animal possède toujours les anticorps associés) : on parle de rupture de l'état latent de l'infection.

 

Lutte contre l'I.B.R.

Malgré plus de 15 ans de prophylaxies, le virus de l’IBR circule toujours en France. Ainsi, un nouvel Arrêté Ministériel est paru en juin 2016, avec pour objectif d’accélérer l’éradication de la maladie.

 

Prophylaxie

Le dépistage de l'I.B.R s'effectue par sérologie ELISA

 

Prophylaxie annuelle, du 01 octobre au 30 avril

Contrôle d’introduction

 

Vaccination obligatoire des bovins positifs

  • Bovin nouvellement connu positif: dans le mois suivant le résultat. Dérogation possible si le bovin par à l’abattoir par transport sécurisé
  • Bovin déjà connu positif : rappel annuel

 

Note : Il est possible de consulter la liste des cheptels Indemnes IBR en suivant ce lien : Plateforme sanitaire des GDS.

 

Réglementation

Chaque cheptel se voit attribuer un statut IBR :

  • Indemne IBR: 0 bovins positifs, 2 contrôles négatifs sur tous les bovins de plus de 24 mois
  • En cours de qualification: 0 bovins positifs, 1 contrôle négatif sur tous les animaux de plus de 24 mois
  • En cours d’assainissement: animaux positifs ET vaccinés
  • Non-conformes: cheptels ne respectant pas les conditions de l’Arrêté Ministériel (vaccination, dépistage)

 

Les mentions « Indemne IBR » et « bovin positif IBR » sont annotées sur les cartes vertes des bovins.

Pièce(s) jointe(s):
Télécharger ce fichier (Arrêté IBR 31-05-2016 JO du 08-06-2016.pdf)Arrêté Ministériel du 31 mai 2016[Mesures de prévention, de surveillance et de lutte contre l'IBR]191 Ko
Télécharger ce fichier (IBRS3214.0 dérogation IBR seule.pdf)Dérogation au contrôle d'introduction IBR[Analyse BVD à réaliser]96 Ko

Agenda

Mai 2024
L Ma Me J V S D
1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31
Ramassage des fûts DASRI
lundi 27 mai 2024
08:00 - 17:00

Ramassage des fûts DASRI
jeudi 30 mai 2024
08:00 - 17:00

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.